Pour qu'ils puissent manger et dormir en sécurité Pour qu'ils puissent aller à l'école Pour qu'ils puissent avoir une enfance Contactez-nous

 SŒUR EMILIE BALMA,  Responsable de l'Orphelinat des Saints Innocents  (LSI dans le texte) vient d'envoyer son bilan 2013 à la présidente de SOS Enfants Burkina Faso.

ceci est aussi un témoignage de la vie quotidienne tout au long de l'année.

  Bilan 2013

La grande famille LSI à travers cette écrit veut traduire sa profonde gratitude à l’Association SOS enfants du Burkina qui travaille nuit et jour pour le bonheur des orphelins, des abandonnés, des nécessiteux de LSI et des villages environnants de Guilongou depuis des années. Merci à chaque membre de l’association.

 Depuis le 18 octobre 2012 date de mon arrivée à LSI, j’ai retrouvé une grande famille joyeuse avec des enfants épanouis, plein de vie malgré  leur état de vie avec des mamans nourrices et des sœurs religieuses pour encadrer ces enfants.

L’effectif est en octobre 2012=170

Interne (enfants vivant dans LSI) =129 – Externe (37) confiés à des familles d’accueil. 4  enfants sont retournés en famille.

 

1)      Aspect moral

Les enfants bénéficient de l’éducation et de l’encadrement des mamans nourrices et des sœurs. Ils sont épanouis, l’esprit de famille est bien vécu, les valeurs morales sont remarquables. Ils mangent ensemble, prient ensemble, partagent ce qu’ils ont avec les autres. Ils respectent les nourrices qu’ils considèrent comme leurs  mamans.  Ils se respectent, s’accueillent  mutuellement et  sont contents de vivre ensemble.

Les familles qui adoptent ou accueillent les enfants de LSI sont toujours touchées de leur politesse et facilité de s’intégrer.

Nous avons rencontré des cas des enfants difficiles (ils gâtent le matériel, il y a eu un cas où un enfant a mis le feu dans le magasin pendant que les autres enfants dormaient. La vigilance d’une nourrice d’un autre bâtiment a permis d’alerter tout le monde et on a pu éteindre le feu avant qu’il ne soit trop tard. Avec patience, douceur, nous continuons notre rôle de sensibilisation, rappel à l’ordre, à l’égard de tous les enfants. 

2)     Alimentation

Nos enfants bénéficient toujours une alimentation saine et varié- trois (03) repas par jour. Les tout petits (les moins de trois ans) bénéficient du goûter  le matin à 10 h et le soir à 16 h. Avec le jardinage nous avons régulièrement des légumes  (concombre, courgette, poivrons, feuilles) les fruits (bananes, papayes, melons) pour les enfants.

Chaque jour les enfants ont le lait liquide avec pain ou le yaourt dans la journée. Grâce à cette alimentation saine, régulière et varié, nos enfants sont en bonne santé.

3 Santé

  Nos enfants sont en bonne santé grâce aux aliments complets qu’ils mangent (yaourt, lait liquide, légumes, fruits, œufs).

Je note certaines maladies courantes (la toux, le paludisme et diarrhée pour les plus petites en phase de dentition.

 

4)Scolaire

Les résultats scolaires des écoles maternelles et primaires LSI étaient satisfaisants.

L’année scolaire écoulée 04 de nos enfants de l’orphelinat ont eu le certificat et l’entrée en sixième.

01 qui a obtenu son BEPC, 01 son BAC. Ceux qui étaient en classe intermédiaire, beaucoup passent en classe  supérieures 10 enfants redoublent leurs classes.

Nos, enfants bénéficient  d’un cadre idéal et sécurisant pour les études. A cause de la qualité de l’enseignement et l’éducation que les enfants reçoivent dans notre écoles  LSI, il ya une forte demande.

Pour l’année scolaire 2013-2014.

Maternelle effectif des trois sections : 165 enfants dont 55 par section

Primaire effectif : 330 enfants repartis en 6 classes. 

Notons que cette année, la première promotion passera l’examen du certificat, prions pour que cette promotion puisse faire 100/100 ainsi la renommée de l’école LSI se propagera dans la localité et au-delà.

 

5)Les grands garçons et filles au dehors

Leur nombre ne cesse de s’agrandir d’année en année au fur et à mesure que LSI prend de l’âge. Tous ceux qui vont en collège ne peuvent plus rester avec les tout petits à l’intérieur de LSI.

La demande de placement des bébés et des enfants en situation difficile est forte et n’y a plus de place dans les dortoirs. Ils seront nombreux à dormir hors de la clôture de LSI et leur sécurité n’est pas garantie, c’est un souci pour nous.

 

 

    Les difficultés de l’année

·        Le décès de sœur Simone BAMBARA  le 12 juin a été une peine pour la grande famille LSI.

Les enfants l’aimaient car c’est elle qui a instauré le goûter à 10 h et à 16 h chaque jour.

·        L’inspection du travail a fait  un contrôle et nous a intimé l’ordre de déclarer à la CNSS (Caisse Nationale de Sécurité Sociale) tous ceux qui travaillent dans LSI (nourrice, ouvriers, gardiens, cuisinières) depuis leur embauche – ce qui coûtent 5,5 millions avec des pénalités de retard de paiement.

·        Les installations et bâtiment ayant commencé à vieillir ont occasionné beaucoup de dépenses (réfection des fosses, de la toiture d’un bâtiment décoiffé par un grand vent, la toiture de cuisine des enfants).

·        Les salaires doivent augmenter de 8%. Cela nous pose d’énorme souci avec la déclaration à CNSS et lorsque le temps de la retraite arrivera avec les indemnités à verser à nos nombreux employés.

v    Expérience

Six (06) de nos enfants resteront en famille pour poursuivre l’école (nous voulons faire cette expérience pour une année pour voir si leur caractère vont changer et si le rendement scolaire sera meilleur que dans LSI ;

 

v     De nombreux demande de placement pas de place dans les dortoirs

                                                       - Projet

·        La construction d’un foyer à l’intérieur de LSI  pouvant accueillir 100 à150 enfants après le CEP (certificat d’étude primaire), après le CEP les enfants deviennent grand et ne peuvent plus rester avec  ces tout petits dans LSI – La construction de ce foyer pourra résoudre le problème des grands garçons et filles vivant hors de LSI et donner de l’argent si nous accueillons d’autres élèves comme pensionnaire pour fréquenter dans notre futur collège.

·        La construction d’un collège est vivement souhaiter par les parents d’élèves dès la rentrée 2014–2015 pour la continuité d’un enseignement de qualité  pour leurs enfants.

                                                    Conclusion

Chère Christiane, chers membres de l’association SOS enfants du Burkina, avec nos nombreux enfants, les nourrices et les sœurs, nous vous disons un grand merci pour tous les efforts que vous déployez pour le bonheur de nos enfants.

 Que Dieu tout puissant et miséricordieux bénisse les activités de votre association.

 

                             SŒUR EMILIE BALMA

RESPONSABLE DE L’ORPHELINAT LES SAINTS INNOCENTS

Monday the 24th. SOS Enfants Burkina Faso.